Le renouveau des e-feds.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 WR2 - ME : Will Ospreay vs Matt Riddle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Morgan
Tenshinhan
avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 20
Localisation : Hollywood, California.

MessageSujet: WR2 - ME : Will Ospreay vs Matt Riddle   Lun 3 Avr - 20:46

Le gagnant peut supprimer le compte de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-p-w.forumactif.com
Bro

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 20/03/2017

MessageSujet: Re: WR2 - ME : Will Ospreay vs Matt Riddle   Lun 3 Avr - 20:48

Le premier Wrestling Rebirth vient de s'achever avec cette victoire de Matt Riddle, de suite attaqué par Will Ospreay. Alors que le stream se coupe, les caméras de la WPW restent allumées pour filmer Matt Riddle et obtenir du contenu "exclusif" pour leur chaîne Youtube. Ils ne vont pas être déçu alors que le King of Bros se relève et récupère son PROGRESS Atlas Championship.



RIDDLE x. This... This is the be-all end-all of wrestling. Championship gold... Chaque lutteur en veut, et en veut toujours plus. Ceci, c'est la reconnaissance de ses pairs, c'est plus de visibilité, plus d'argent. Et comme tout le monde, moi aussi j'en veux plus, moi aussi je veux le WPW World Championship. Et à en juger par ce qui vient de se passer je pense qu'il est clair que Will Ospreay le veut aussi, huh ?



RIDDLE x. I thought we were bros Will ! A chaque fois que je suis venu en Angleterre, à la PROGRESS ou à la WCPW, on s'est bu des bières ensemble, on a déconné ensemble, je pensais qu'on était potes. Mais pas de pote dans la compet', hein ? Ok, si tu veux la jouer comme ça, on la joue comme ça. J'ai beau être le mec le plus chill du coin ex-æquo avec Joey Ryan, ce qui vient de se passer ne restera pas impuni. Tu m'as attaqué dans le dos, Will. That's not cool. Mais bon, ça en dit long sur toi, ya' know. M'attaquer dans le dos pour qu'on parle de toi, un vrai petit gamin vexé. Tu veux absolument qu'on parle de toi mec, tu l'as dit après ton match, tu as fais chier tout le monde, même Candice alors qu'elle avait la bouche pleine... De cookies. Mais tout le monde s'en tape de toi, sorry bro. Tu as beau crier, gémir, chouiner, te plaindre, tout le monde s'en tape. Tout ce que tu réussis à faire, c'est avoir l'air d'un petit geek qui récite son palmarès, comme si tu étais un petit forumeur qui ne connaissait que Wikipédia. Tout le monde connaît ton palmarès Will, tout le monde a internet, et répéter tes accomplissements encore et encore et encore et encore et encore et.. - well, ya' know what I mean - ne les rendra pas plus impressionnants. Pas plus que ta dernière lubie de parler en japonais et de dire que tu as "conquit le pays du Soleil Levant", mec, je sais que t'es encore jeune, que t'as pas encore de poil au menton et que pour toi 1 an c'est énorme mais... T'as rien fait au Japon. T'étais juste là pour faire du nombre dans CHAOS, un nom de plus, un porte-drapeau pour Okada-san. T'as gagné le Best of the Super Junior ? Well hurray ! Je peux pas être impressionné par un tournoi rempli de mecs qui pèsent moins de quatre-vingt kilos. D'ailleurs la moitié étaient américain ou mexicains, donc je vois pas en quoi t'as conquis le Japon ou les japonais, peut-être quelques japonaises mais bon, ça te regarde. Anyway pendant que tu faisais le mariole à faire des cabrioles avec tes potes, je me tapais sur la gueule avec un mec assez connu au Japon. Shibata, ever heard of him ? Well I earned his respect, and now he's my bro, we go to Ribera Steakhouse together man.



RIDDLE x. Mais toi tu veux rien mériter, hein bro ? T'es un jeune tellement prometteur, une future star ouais, mais tu gâches tout ça avec ton attitude de total jerk et c'est insupportable. Tu veux tout, tout de suite, et c'est une erreur. En m'attaquant, tu viens de m'énerver, et il en faut beaucoup pour m'énerver bro. Pendant que tu battais la sensation hollandaise where the heck is that country by the way, je me suis fait CM Punk. Enfin, je me suis fait... Ya' know what I mean. Et au lieu de venir me serrer la main, de faire de la pub pour notre match de la semaine prochaine, tu m'as attaqué dans le dos, and once again that's not cool. Ce qui est encore moins cool, c'est que tu l'as fait avec ton arme secrète, ton fatality, the famous Os-Cutter... Et je me suis relevé. Malgré un match ultra-compétitif avec Punk - by the way bro, on remet ça quand tu veux - je me suis relevé et tu t'es tiré la queue entre les jambes. Parce que je suis tough, sinon je serai pas là pour parler de mon match avec Shibata comme je l'ai fait, j'y aurai perdu mes dents, ou la vie. Oh, je sais ce que tu vas dire, je te connais Will, et comme tous les jeunes de ton âge tu tenais pas l'alcool quand on allait boire des coups avec le reste des gars de la PROGRESS - not like Rampage, that's one tough son of a gun. Comme tous les jeunes de ton âge tu la ramènes un peu trop. Mais c'est normal ! T'es talentueux. Anyway, tu vas dire que je suis qu'un champion secondaire de la fédération que tu as porté, je le sais, I got cool-ass premonition power bro. Et c'est là qu'on touche un point important. Tu vois, j'adore cette ceinture, je peux même l'embrasser ici, devant tout le monde, sans aucun gêne...



RIDDLE x. La PROGRESS est un putain d'endroit, ouais, et t'en as été l'étendard pendant un moment, un très court moment. Mais c'était Jimmy Havoc la tête d'affiche, le champion pendant plus de cinq cents jours. C'était Mark Haskins le champion du peuple, celui que tout le monde aimait. C'était Marty Scurll le plus décoré, only two time world champion, et un titre aux États-Unis avant que t'es eu le temps de dire konichiwhat. T'étais juste une transition ridicule entre Havoc et Scurll qui t'ont tous les deux victimés, I mean come on bro : menottes, carte de crédit dans la bouche, parapluie, même une hache, qu'est-ce que tu as dégusté bro... Et je vais te dire quelque chose Will, j'espère que tu écoutes depuis le trou où tu t'es terré de peur que je viennes me venger en te foutant dans un kimura d'une main et en fumant un gros bédo de l'autre. La PROGRESS était un trou avant que les américains débarquent. T'étais la star de seconde zone d'une cour de récréation, qui intéressait seulement les anglais. La PROGRESS a pris son envol quand on est arrivé : Adam Cole, Samoa Joe, Roderick Strong, Tommaso Ciampa, Johnny Gargano... Matthew Riddle. Crois pas que je dénigre cette fantastique fédération ou tes accomplissements, mais c'est un fait. On parle de toi uniquement parce que d'autres t'ont mis là. On parle de toi uniquement parce que Ricochet t'as botté le cul dans un match de folie. On parle de toi uniquement parce que Mark Andrews t'as battu dans le premier Natural Progression Series. Et le pire, c'est que cette semaine on va parler de toi uniquement pour ton match à venir contre this sexy MMA bad ass here. T'as été invité aux États-Unis combien de temps après Marty Scurll ? Tommy End avait fait combien de shows de la PWG avant que tu traverses l'Atlantique ? Zack Sabre avait gagné combien de titres mondiaux avant qu'on pense à toi ? Jimmy Havoc avait signé à la TNA combien d'année avant que tu sortes du ProJo ? T'es rien qu'un bénéfice collatéral. Les anglais ont pris feu grâce à quelques têtes d'affiches que je viens de citer, des têtes d'affiches que nous autres américains avons fait éclater au grand jour en leur tapant sur l'épaule. Et c'est là que t'as saisi ton opportunité Will. C'est très bien, nice career move, mais t'étonnes pas qu'on ai envie de te baffer quand tu te proclames meilleur que les autres après... Je t'aime beaucoup Will, et t'es un sacré lutteur ouais. Disons que tes paroles ont cinq à six ans d'avance sur ta carrière. Certes, je lutte depuis moins longtemps que toi pourtant je te parle comme un vétéran, mais je sais ce que c'est d'avoir du succès très jeune alors je me permets quelques conseils. T'es bon ouais, très bon... Aussi bon que moi ? *rires* Naaaah. Mais ça change rien au fait que j't'aime bien. Tu sais, parfois il faut remettre son lil' bro à sa place, et c'est ce que je fais en ce moment, et ce que je vais faire dimanche prochain quand je vais te soumettre sur ce même ring.



RIDDLE x. Well that's it for me, catchphrases are for loser and I don't speak japanese. Good night everybody !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
空中暗殺者
Jamékontan
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 19/03/2017
Age : 22
Localisation : Fuchsia, East Blue.

MessageSujet: Re: WR2 - ME : Will Ospreay vs Matt Riddle   Ven 7 Avr - 15:43



Maintenant que j'y pense, c'est pas la première fois qu'on s'affronte Jérôme ? C'est triste de savoir qu'on aura peut-être jamais le résultat. Anyway, j'ai pas de temps à perdre.

WILL OSPREAY - Kon'nitchiwa.



WILL OSPREAY - My name is Will Ospreay, and i'm going to be the first ever WPW Champion. Tous nous avons un but, un objectif et nous nous battons, nous nous donnes corps et âmes pour les remplir. Pour certains, l'objectif est de se faire un nom, de sortir simplement de la masse. Pour d'autres, le but est d'être au dessus de cette masse. Personnellement, je suis de ce genre là. Je veux dire, je sais que j'en ai les capacités, et je vais tout faire pour y arriver. JE VAIS ENTRER DANS LE TOURNOI, ÉLIMINER ADVERSAIRES APRES ADVERSAIRES JUSQU'A CE QUE JE SOIS COURONNE WPW CHAMPION. Je suis bien au dessus d'Ethan Carter, de Chavo, de CM Punk, de Kurt Angle, de Joey Ryan, de Finlay. Je suis bien au dessus de toi, Matthew Riddle.

Je ne sais pas si tu dois aussi le prendre personnellement. Sans doute.

WILL OSPREAY - Matthew, quel plaisir de te voir ici bro. T'arrives à suivre j'espère. Je veux dire, ça me tuerais de savoir que tu ne comprends pas un traître mot de ce que je suis en train de dire à cause du joint sur lequel tu tires là, en ce moment même. Je ne suis pas Phil Brooks, je ne vais pas te faire la morale. Tu vis ta vie, tu fais ce que tu en veux. Tu as raison cependant, jamais aucun bedo ne te fera assez planer assez haut. TU NE VOLERAS JAMAIS A LA MÊME HAUTEUR QUE MOI BRO. Tant que tu planeras, que tu tenteras de progresser, je continuerais de monter. T'es juste "un mec parmi tant d'autres". Je suis le seul, l'unique. Ne te sens pas pousser des ailes, je suis le mec qui voltige ici. RESTE PLUTÔT SUR LE PLANCHER DES VACHES, AVEC UN PEU DE CHANCE ELLES TE LAISSERONT UN PEU D'HERBE.

J'espère que vous avez tous fait le rapprochement entre l'herbe et la fumette.



WILL OSPREAY - Tu parles beaucoup pour quelqu'un d'aussi chill que toi bro. Souvent malheureusement, les grandes gueules finissent souvent par le regretter. Et ceux qui parlent le plus, sont ceux qui agissent le moins. Je ne pense pas que tu ais la possibilité d'autant l'ouvrir. A TA PLACE L'ARTISTE... J'EN AURAIS PAS MAL MARRE DE TOUJOURS PASSER PASSER POUR L'IDIOT DE SERVICE. Je me demande bien quelle sensation ça fait d'être celui qu'on prend pour l'idiot du village à longueur de temps. D'être le benêt de service. Tu dois le savoir mieux que personne. Tu es cet idiot, ce benêt... C'est bête. Quelle tristesse de se dire qu'à côté de toi Hulk Hogan est un modèle d'intelligence.

J'aurais pu citer Cédric, ça aurait été moins RP.

WILL OSPREAY - Finalement tu n'es rien de plus que l'américain de base stupide qui pense être un caïd, une terreur, parce qu'il sait mettre quelques kicks, qu'il sait porter des clé de bras et qu'il fume du shit. Réveille toi Matthew, t'as 31 ans. T'ES PLUS LE ROOKIE DE SERVICE, ARRÊTE DE TE COMPORTER EN TANT QUE TEL. T'es plus vieux que moi Matt, de genre huit ans. T'es rien de plus qu'un Tommy End avec du shit, un peu de grappling et un drapeau américain tatoué sur le cul. T'as des gosses dont deux jumelles. Il serait temps de grandir. MOI AUSSI J'AI DES JUMELLES BRO, ELLES SONT BIEN ACCROCHES DANS MON SLIP.

Celle-ci par contre, prends la personnellement.



WILL OSPREAY - Je me souviens de tes débuts Matthew. Tu m'as même battu par le passé. Well done bro, mais les choses ont changés. Je ne suis plus celui que j'ai été. J'ai perdu à la Progress ouais mais je suis revenu plus fort. Je suis désormais au sommet de mon art. Dans quel monde tu vies pour ne pas t'en rendre compte,
tous parlent de moi.
Je serais bientôt assis sur le trône pendant que tu te chercheras un nouveau sport dans lequel essayer de percer. J’ÉTAIS LA AVANT TOI BRO, JE SERAIS TOUJOURS LA APRES TOI. T'es juste une mode, tout en toi n'est qu’éphémère. T'as eu une progression fulgurante et c'est dommage qu'elle touche si vite à sa fin. T'ES BEAUCOUP TROP SURCOTÉ BRO, TU L'AS TOUJOURS ÉTÉ.


C'est marrant, on dirait presque que je parle autant à Matthew Riddle qu'à Jérôme.

WILL OSPREAY - T'as battu ton némesis c'est vrai. D'ailleurs je ne pensais pas pouvoir voir un jour un affrontement entre Phil et toi. Seul hic, c'est que cette affrontement arrive un peu tard. Je pense que nous aurions pu avoir quelque chose d'exceptionnel trois ou quatre ans auparavant si ce n'est plus. LA, T'AS JUSTE CORRIGÉ UN VIEUX SÉNILE INCAPABLE DE LEVER LE GENOUX -comme Rob Van Dam-. Pas de quoi être fier. Je sais que tu meurs d'envie d'affronter un vrai catcheur. Je suis là, Will Ospreay.

RVD incapable de lever le genoux. Classic shit. Money in the Bank 2013.



WILL OSPREAY - Tu penses m'être supérieur, right ? Tu ne l'es pas. Tout ce que tu as fait, je l'ai fait avant toi. T'AS UN TEMPS DE RETARD.C'EST LA FUMETTE QUI FAIT CA ? T'es Champion à la Progress ? Félicitations bro. Je l'étais avant toi, et je ne parle pas d'un titre de seconde zone. T'es aussi l'actuel WWN Champion ? Putain, bien joué. JE SUIS L'ACTUEL RPW BRITISH CRUISERWEIGHT CHAMPION, BRITISH TAG TEAM CHAMPION, WCPW TAG TEAM CHAMPION. T'as même remporté le Style Battle à la Evolve. T'es vraiment un king. Par contre, on en reparle quand t'auras su vaincre de multiples adversaires dans un tournoi à la NJPW, que tu seras un former Super Strong Style winner, que t'auras décroché une ceinture à la Ring of Honor. Je sais ouais, t'as toujours du mal avec la comparaison de palmarès n'est-ce pas ? C'est genre le concours de celui qui pisse le plus loin, t'es bien au dessus de ça. Alors pourquoi accordes-tu tant d'importance à ce tournoi, aux ceintures que tu arbores fièrement. T'es un paradoxe ambulant Matthew. Réveille toi bro, un peu de cohérence ne te ferais pas de mal.

On s'en fout des palmarès, par contre regarde ma ceinture comme elle brille.

WILL OSPREAY - J'ai été au Japon, j'y ai vécu des trucs mémorables. Je pense bien que tu vas dire que je me fais des films, qu'un an c'est rien. Tu connais le terme de coup de foudre bro ? Je sais pas, t'es marié depuis pas mal de temps non ? Je veux dire, t'as des gosses maintenant. T'ES OBLIGÉ DE RESTER AVEC TA FEMME MÊME SI TU NE L'AIMES PLUS ET QUE L’IDÉE DE LUI FAIRE L'AMOUR TE RENDS AUSSI MOU QU'APRES UN BON JOINT BIEN SERRÉ. J'ai été enrôlé dans CHAOS mais ce n'est pas le plus important. Aujourd'hui je pourrais dire "Hé, j'ai été dans le clan d'Okada. J'ai fais parti d'un des plus grands clans de l'histoire du catch Japonais", mais je ne le fais pas. Putain t'imagines, c'est comme si toi tu venais parler encore et encore de ton parcours en MMA. Tu ne serais pas assez stupide pour nous rabâcher ça en boucle, right ? Bro ?

Ici pas de doute, je parle bien à Riddle.



WILL OSPREAY - Bro, arrête de jouer à l'intouchable. Tu penses être d'une génération dorée, t'es d'aucune génération et quand bien même elle existe elle n'est rien d'autre qu'une vulgaire farce visant à faire croire que t'as du monde derrière toi pour te soutenir. T'es qu'un clown, un imposteur. Hé, t'es pas une légende, ton nom sera oublié dans deux ans. JE NE SAIS PAS QUI TU PENSES ÊTRE POUR DONNER DES LEÇONS AUX AUTRES.  Toi même tu mériterais de recevoir pas mal de leçons, qu'on te bourre le crâne avec jusqu'à ce que ce dernier explose. T'as tout vu, tout entendu, tout gagné. Si tu veux, ouais. S'il en faut si peu pour te rendre heureux.

C'est con, si en plus t'avais été noir, t'aurais pu mettre ça de ton côté genre "l'idiot stupide noir qu'a eu une vie difficile et mouvementée mais qui s'en est sortit quand même".

WILL OSPREAY -]Pourquoi tu vas de fédérations en fédérations l'artiste ? Je pense savoir. Tu n'as pas besoin de reconnaissance, tu ne manques pas de confiance en toi. Non, t'es bien au dessus de ça. Il n'y a qu'une seule et unique petite chose qui te cause du tords, qui te pousses à agir comme tu le fais. TU SAIS, CA S'ECRIT AVEC TROIS LETTRES. E-G-O. Tu vas faire quoi quand le catch te lasseras ou que tu te rendras enfin compte que ce monde n'est pas fait pour toi ? Une carrière dans le cinéma peut-être. Ou alors footballeur américain. Tellement de sports à essayer Matthew. Il te faudrait plus de dix vies d'hommes pour enfin pouvoir laisser ton nom dans chacun de ces sports. Je veux dire, c'est ton but ultime ? Je te l'ais déjà dit bro, à la fin, plus personne ne se souviendra de toi. T'es pas fait pour rester. T'ES CE GENRE DE GAMIN CAPRICIEUX QUI SE ROULE EN BOULE QUAND ON LUI DIT NON. Au mieux t'es cet adolescent qui découvre l'amour et qui change de copine toutes les trois semaines. Rien de bien glorieux.

Et au pire, t'es genre le même gamin capricieux, mais roux.



WILL OSPREAY - C'est assez dingue Matthew, tu penses encore pouvoir monter sur le ring avec ton énorme sourire idiot après ça ? Viens donc, je t'y attendrais. Je sais que t'es pas mauvais Matthew, je ne peux pas le nier. TECHNIQUEMENT ET PEUT-ÊTRE MÊME INTÉRIEUREMENT... SEULEMENT JE TE SUIS MEILLEUR ET CA AUSSI C'EST INDÉNIABLE. Et il est temps que quelqu'un te remette à ta place. J'espère qu'on va écrire l'histoire ensemble bro. Je sais que pour toi c'est  "le match de l'année peut-être même de ma vie". Je sais pas ce que tu as à me prouver. Personnellement, je n'ai rien à te prouver. J'AURAIS QUELQUE CHOSE A TE PROUVER SI SEULEMENT NOUS ÉTIONS SUR UN MÊME PIED D’ÉGALITÉ, OU QUE TU M’ÉTAIS SUPÉRIEUR. CE N'EST PAS LE CAS. Je vais quand même te faire plaisir Matthew, je vais monter sur le ring, te faire face, te faire une démonstration de l'étendue de mon talent. Je sais, tu sais, que le vainqueur de ce match peut d'ores et déjà être couronné WPW Champion. Je suis WPW Champion, qu'on m'apporte ma ceinture.

C'était sympa. Bisous.



WILL OSPREAY - You're not in the UFC anymore bro. Welcome to my world. I am Will Ospreay, professionnal wrestler... What about you ?

Terminé. Over. Fertig. Acabo. Finita.
終わりました
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: WR2 - ME : Will Ospreay vs Matt Riddle   

Revenir en haut Aller en bas
 
WR2 - ME : Will Ospreay vs Matt Riddle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Matt Finnegan
» Signature de contrat - Matt Moulson
» KARI LIAM OWENS ► feat. matt lanter.
» suite de : le coin de Matt'
» Palmares Of Matt Morgan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World Premier Wrestling :: ♠ WPWorld ♠ :: WPW's FIGHTS !-
Sauter vers: