Le renouveau des e-feds.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Latino.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fenomeno.
Grande frite
avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 18/03/2017

MessageSujet: Latino.    Lun 20 Mar - 18:48

Il est 22h, un lundi soir et nous nous retrouvons dans un restaurant assez chic. Une musique d'ambiance est jouée, les serveurs sont irréprochables, le service lui-même l'est également, le lieu est bondé. En ce qui nous concerne, nous nous intéressons sur un groupe de personne venant d'arriver dans le restaurant, au nombre de 3. Deux hommes et une femme. Leurs vestes leurs sont ôtées en entrant et ils savent très bien où ils veulent aller puisqu'ils cherchent une table bien en particulier. C'est Chavo Guerrero, accompagné de son ami Hernandez et d'une charmante jeune femme qui viennent d'entrer. Ayant trouvé la table et la personne voulue, ils s'y dirigent sereinement.



Un serveur les attend déjà et un homme y est déjà assis. Il s'agit de nul autre que de Vince McMahon, l'homme déchu. Chavo s'installe, évite la poignée de main que lui propose McMahon et le regarde dans les yeux avec un air sombre avant d'esquisser un petit sourire en coin.

Chavo Guerrero. Dejad, amigos.

Chavo fais signe à Hernandez et à la jeune dame de s'en aller sur ces quelques mots. Hernandez fixe lourdement Vince, qui tient son regard, avant de partir plus loin et d'attendre Chavo le temps que le rendez-vous entre les deux hommes se fasse.

Vince McMahon. Ravi que tu aies répondu à mon appel Chavo, toujours un plaisir.

Chavo Guerrero. Te fous pas de moi, Vincent. Pourquoi tu m'as invité ici ? Qu'est-ce qui t'a poussé à m'appeler encore une fois ? Tu veux te payer ma tête comme tu l'as déjà fait maintes et maintes fois ? Je passe mon tour cette fois. J'ai un honneur, je représente la famille Guerrero, l'une des plus légendaires. Bien plus grande que la tienne, d'ailleurs. Tu sais, celle qui était à la tête d'un empire que tes pions eux-mêmes ont décimés ?

Le serveur s'approche et propose une carte des vins à Chavo qui s'en empare et la donne à Vince. Il en fait de même avec la carte des repas.

Chavo Guerrero. Cet homme m'a invité, alors il paie. N'est-ce pas, homie ?



Vince McMahon. Naturellement. Donnez-lui la même que pour moi, on s'en accommodera très bien. Merci.

Le vieil homme rend les cartes au serveur qui part sans perdre une seconde et laisse les deux hommes seuls.

Vince McMahon. Bien, Chavo. Passons les politesses puisque je vois que tu es d'humeur taquine ce soir. Tu sais comme moi comment vont les affaires en ce qui me concerne en ce moment, mais je ne compte pas en rester là. Après tant d'années, je ne peux pas laisser l'empire McMahon s'effondrer de la sorte sous mes yeux sans même réagir. Tu parles d'héritage de famille et d'honneur, tu sais donc ce que cela fait hein ? Alors je me disais que l'on pourrait repartir d'un bon pied et commencer par te faire revenir chez moi serait un excellent début. J'ai beaucoup à...

Chavo Guerrero. Je t'arrête tout de suite, mon vieux. T'auras plus rien de moi. Jamas. Repense bien à toutes les conneries que t'as pu faire me concernant moi ou encore pire, concernant Eddie, qu'il repose en paix. T'as pas l'impression d'avoir merdé ? D'avoir été trop loin ? D'avoir sali le nom des Guerrero ? Pourquoi t'offrirais-je une faveur alors que tu as tenté de déshonorer ma famille, hein ? Va te faire foutre, Vince. Je suis un guerrier latino, pas une putain de marionnette que tu vas rechercher dans des vieux tiroirs quand t'en as besoin. C'est non-négociable. J'ai déjà été demandé ailleurs et malgré que rien n'ait encore réellement commencé, je ne suis pas comme toi. Lorsque je donne une parole à quelqu'un, je la garde et je ne la trahis pas. Encore une fois, je passe mon tour amigo.

Vince McMahon. Je vois que t'as la dent dure Chavo, mais écoute...



Chavo Guerrero. No, Vincent. Va te faire foutre, je t'ai dit. Toute ma vie tu t'es foutu de ma gueule et tu reviens en rampant vers moi parce que t'es dans la merde ? Tu sais ce que je fais avec les gens comme toi ? J'les envoie à mi hermano Hernandez et bien souvent, il fait en sorte que j'entende plus parler de ces personnes. T'as peut-être eu de l'impact, du pouvoir, de la coke et des putes à gogo quand tu le voulais et tu avais le sentiment de tirer les ficelles du monde, ce qui me paraîtassez légitime au vu de ton ancien statut, et je suis sûr que tu es encore capable de réussir à manigancer des plans vaseux. Mais sans moi. Je ne suis pas ce genre d'homme. J'ai un honneur à laver et ce ne sera pas chez toi que cela sera possible. Un empire familial meurt, un autre renaît de ses cendres et c'est avec ma sueur et mon sang que ça va se faire. Avec le sang et les os brisés de tous ceux qui s'opposeront à moi aussi. Ce business aurait dû être mien depuis bien longtemps mais malheureusement, j'ai écouté les bufonadas d'un enculé appelé Vince McMahon. J'ai été naïf de croire à tes promesses et tes paroles, tu m'as bien eu il faut le reconnaître. Mais maintenant, je vais enfin pouvoir montrer que le nom de Guerrero ne doit pas juste être honoré, on doit se battre pour lui. A la muerte.

Vince McMahon. Je peux comprendre ton point de vue Chavo, même si je suis loin de partager ton opinion. Tu n'as pas vraiment été à la hauteur des attentes chez moi auparavant et voilà tout. Cela dit, j'aimerais aussi m'entretenir avec ton ami Hernandez. Alors puisqu'il t'a accompagné, si tu pouvais l'appeler...

Un long duel de regard a lieu entre les deux hommes avant que Chavo ne réponde.

Chavo Guerrero. Je te le déconseille fortement. Un accident est vite arrivé et tu vois, Hernandez s'est spécialisé dans ces petits accidents de la vie et je pense à toi, je ne voudrais pas qu'il t'arrive un malheureux méfait. A ton âge, tu pourrais en payer le prix cher... Loin de moi l'idée de te protéger mais comme tu le dis, il m'accompagne et je préfère éviter les problèmes au vu de la nouvelle aventure qui nous attend lui et moi. Mais si tu insistes, je peux toujours l'appeler et lui même appellera peut-être d'autres connaissances qui eux-mêmes voudront s'entretenir avec toi, qui sait ? Ce serait peut être une chance pour toi aussi, au fond.

Vince reste bien assis au fond de sa chaise en observant autour de lui sans dire un mot. Chavo, quant à lui, observe McMahon et reprend.



Chavo Guerrero. Il est temps pour moi d'y aller, maintenant. J'en ai assez entendu. Ton meilleur ami Hulk Hogan et sa petite bande m'attendent, on a des choses à se dire en vu de ma venue à la WPW. Regarde moi bien là bas, d'ailleurs. Regarde moi bien, moi et Hernandez parce que tu pourras te rendre compte de ce que tu as négligé, râté et pourquoi au final ton entreprise a sombré et tu connais aujourd'hui l'un des plus grands échecs que ce monde n'ait jamais connu. Lorsque je m'envolerai et que tu réaliseras ce que tu aurais pu faire si t'étais pas trop débile, ne m'appelle pas à nouveau. Je serai trop occupé à asseoir ma domination sur la WPW. Je vais détruire la compétition et redorer le blason des Guerrero, trop longtemps sali. L'or peut attendre, mais pas l'honneur. A jamais, gringo.

Chavo se lève avant même que le serveur n'ait eu le temps de venir apporter les plats et les boissons. Il fait signe à Hernandez et son amie, au bout de la salle, qu'ils peuvent revenir et les voilà parti, direction la WPW.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan
Tenshinhan
avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 20
Localisation : Hollywood, California.

MessageSujet: Re: Latino.    Lun 20 Mar - 21:50

C'est bien passé, très bien passé, j'ai apprécié ta promo.
Chavo est classe et en même temps, mais s'il ne le montre pas, tu sens qu'il y a un côté menaçant, que le mec cache quelque chose, une sorte de dangerosité, c'est pas mal.
En même temps, j'aime aussi le fait qu'il ait pas mal d'honneur, même s'il vient quand même de la famille d'Eddie qui se vantait d'être un filou. Bref, j'aime bien, Chavo a une certaine classe dans ton rp et j'ai hâte de voir ce que tu vas rendre contre un adversaire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-p-w.forumactif.com
fenomeno.
Grande frite
avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 18/03/2017

MessageSujet: Re: Latino.    Lun 20 Mar - 21:56

Merci, petit filou What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
#1
Nukenin
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 18/03/2017

MessageSujet: Re: Latino.    Mar 21 Mar - 14:57

C'est sympa, la promo est cool.
J'aime bien les références en précédentes utilisations de Chavo par les McMahon, le mec qui accepte pas qu'on souille plus son honneur et celui de sa famille. Le mec impose une certaine classe dans le rp tu vois pas que c'est juste un random quoi.
C'est vrai que y a un côté un peu dangereux dans ce rp, à certains moments je me suis même demandé s'il allait pas finir par craquer et qu'il allait demander à Hernandez de lui péter la gueule ou quoi même si ça aurait too much je pense. Mine de rien c'est cool, j'ai hâte de voir ce que tu donneras face à Wi quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gus.
Haxball Living Legend
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 18/03/2017

MessageSujet: Re: Latino.    Jeu 23 Mar - 11:52

J'ai bien aimé ton speech, la gimmick ressort bien et les intentions de ton personnages aussi. Faudra pas trop tomber dans le travers de vivre à travers les Guerrero mais plutôt de créer sa propre légende pour perdurer celle de sa famille. Le contexte est assez marrant, et permet vraiment de poser l'arrogance de Chavo face à McMahon perdu. Bien arrogant, bien agressif, ça me plait pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fenomeno.
Grande frite
avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 18/03/2017

MessageSujet: Re: Latino.    Sam 1 Avr - 23:55

Fuck j'avais pas vu ton commentaire Gus, merci. Premier vrai rp sinon, je connais pas les deux en face du coup full impro.

Une nuit froide, en Californie.




Chavo Guerrero. C'est bon Shawn, j'ai trouvé. Merci d'avoir pris les devants pour moi, je te rappelle après.

Chavo raccroche alors le téléphone et sors de sa voiture, en direction d'un strip club. Il s'y dirige calmement, vêtue de manière on ne peut plus normal et entre dans le club sans attendre. Il se dirige vers le bar et s'adresse au barman, semblant lui demander des informations. Suite à cela, Chavo ouvre une porte donnant sur un long couloir et fait la rencontre de quelques danseuses. Il s'arrête devant l'une d'elle et lui adresse la parole.

Chavo Guerrero. On m'a dit que je pouvais trouver Joey Ryan ici avec sa petite Candice. C'est quelle porte ?

Danseuse. Nan ils sont pas là ce soir. Ceci dit, si tu veux leur parler mon chou, tu peux rentrer là dedans. Y'a le meilleur pote de Joey, peut-être qu'il pourra t'aider.

Chavo la regarde, la dévisage un instant avant de se diriger vers la porte indiquée. Il y entre sans frapper et tombe effectivement sur un homme en compagnie de plusieurs strip teaseuses.



Chavo Guerrero. Eh le chauve. On m'a dit que tu connaissais Joey et que si j'avais un message à délivrer, je devais venir m'adresser à toi. Yo soy Chavo Guerrero.

???. Ouais, ouais plus tard mon pote. J'suis occupé là.

Chavo Guerrero. J'crois qu'on s'est mal compris toi et moi, amigo.

Chavo s'empare alors de sa chaise et le fait tomber. Une fois l'homme à terre, il voit le nom Jack sur un badge accroché à son haut. Le mexicain s'empare d'un marteau accroché à la poche arrière de son pantalon et s'abaisse sur l'homme au sol. Il pose une sorte de clou sur son front, forme de pression, et reprend la parole devant des danseuses désemparées.



Chavo Guerrero. J'ai fait le chemin jusqu'ici pour voir ton crétin d'ami et sa pute qui ne sont même pas là. Je dois m'adresser à un sbire et tu veux m'expliquer que t'as pas le temps pour me parler ? Tu t'es pris pour qui hijo de puta ?

Jack. Putain mais t'es malade ! Tu veux quoi ?!

Chavo Guerrero. Je veux déjà savoir pourquoi Joey et Candice passent des soirées entières ici. Ensuite, j'veux que tu baisses d'un ton avant que je te plante au sol.

Jack. Très bien, très bien, restons calmes. Euh... Je sais pas trop comment t'es au courant du fait qu'ils passent leurs soirées ici, mais si tu veux savoir pourquoi, Candice travaille ici. Joey aussi. Ils font un peu d'argent en plus grâce à cette boîte.

Chavo Guerrero. On s'en fout de savoir comment j'ai mes informations. L'important, c'est de savoir que Candice est une pute comme les autres. Elle se bat pour le droit des femmes, pour qu'elles soient reconnues comme des personnes fortes et non pas des petites faibles insignifiantes, mais elle vient quand même s'abaisser à trémousser son cul ici ou tout du moins, à aider une bande de salopes à le faire. Au fond, c'est ce qu'elle a toujours fait de toute manière. Non ? Elle ne veut pas se faire voir comme une petite pute et tout le bla bla, mais elle s'allie à un maque qui ne s'allie avec elle que pour son gros cul et sa paire de seins. Elle connait Joey, elle sait comment il est et pourtant, elle continue à traîner avec ce gros sale. Candice personnifie une pure connerie, transmettre un message qu'elle ne respecte pas elle même et qu'elle bafoue elle même. En restant avec sa fiotte à barbe, elle finira juste dans un film de cul en train de chevaucher un gros noir, elle ne sera pas vue comme ce qu'elle dit vouloir être. Elle le sait, Joey ne cache pas son personnage. Alors pourquoi rester avec lui, tu me diras, hein ? Parce que c'est une pute. Une grosse pute qui n'attend que ça, finir à quatre pattes sur xvideos. Elle se fout de la gueule du monde et nous, on est sensé se battre contre ça ? J'imagine qu'il faut un début à tout.

Chavo marque une pause et regarde autour de lui avant de reprendre devant un homme pris par la peur comme jamais dans sa vie qu'il secoue quelque peu.

Chavo Guerrero. Tu lui diras aussi que lorsqu'on veut pas être vu d'une certaine manière, on essaie de pas mettre ce point en avant. Si elle veut pas être juste vue comme une femme, qu'elle veut renier sa nature, je m'en fous. Chacun ses problèmes et c'est pas la première débile à avoir cette connerie en tête. Mais alors qu'elle arrête de nous rabacher les oreilles avec ça dès qu'elle ouvre sa gueule, dès la première fois même où on la voit à la WPW. "Eh je suis une femme, regardez, j'ai rien entre les jambes pour vous le prouver, mais ça veut pas dire que vous devez me voir comme telle, je suis plus que ça attention bla bla" alors on doit la voir comment cette blondasse ? On doit l'imaginer avec des grosses couilles, une voix grave, de la barbe et des cheveux courts ? Cette pétasse reste une femme avant tout et si elle l'assume pas, encore une fois, c'est pas mes affaires. Mais qu'elle commence pas à assumer son corps et son sexe quand Hernandez et moi on lui aura fait connaître sa première défaite à elle et son metteur en scène de film porno.



Chavo Guerrero. Tu veux quoi, toi ? T'approche pas de ce connard. D'ailleurs rhabille toi et rentre chez toi. Tu voulais de l'argent et t'es venue bosser ici ? Tiens, en voilà de l'argent maintenant casse toi d'ici.

Chavo sort quelques billets de sa poche et lui donne. La jeune femme se rhabille rapidement et part.

Jack. Hey, Chrissy ! Reviens, tu fous quoi bordel ?!

Le lutteur mexicain lui donne un gros coup de marteau sur la main. Un cri de douleur se fait entendre, mais personne dans le club n'entend rien, la musique allant beaucoup trop fort.

Chavo Guerrero. Je t'ai demandé quelque chose ? Quelqu'un ici t'a demandé quelque chose ? Non, alors tu fermes ta gueule si tu veux pas finir avec un gros trou en plein milieu du front. C'est quoi ce business ? Vous payez des femmes pour qu'elle perdent leurs dignités pour quelques dollars devant une bande de pervers inconnus qui finiront de toute manière bourré ? Sacré valeurs, sacré principes avec ton pote Joey. Chez moi, on respecte les femmes. On les utilise pas comme des objets, on a de la considération pour elles, on fait pas d'allusions à la con les concernant. Joey Ryan veut une carrière riche et dorée hein ? Alors pourquoi il s'allie à une femme si, comme il le dit, elles sont bonnes qu'à faire le ménage, la vaisselle et toutes ces conneries ménagères ? Ce bouffon se tire une balle dans le pied d'après lui-même et il parle d'une alliance qui a pour but de réussir. Ton pote est juste con Jack, mais crois moi, ne pas respecter les femmes est quelque chose qu'on n'apprécie pas chez les Guerrero. On m'a toujours appris à les respecter, à les valoriser et quand j'entends ce fils de pute parler, j'ai qu'une envie : briser ses os et l'envoyer faire un porno avec Magloire. Avec Hernandez, on est une famille. On compte l'un sur l'autre, on est allié, on se sert les coudes. Joey, lui, part déjà défaitiste en admettant les lacunes et faiblesses de sa potiche et en les exposant au monde entier. C'est ça un partenaire ? C'est ça un homme qui aime les femmes, quelqu'un qui les dénigre au plus haut point ? Quel gros pd.

Jack. Du coup, tu l'apprécies Candice hein ? T'as l'air d'être assez énervé qu'on lui manque de respect, si tu veux on peut t'arranger un petit coup avec tu sais entre nous...

Chavo le regarde, lâche son marteau et lui donne plusieurs coups de poings au visage.

Chavo Guerrero. Plus jamais t'essaies de me vendre une de tes putes à ton pote et toi. C'est juste une preuve de plus que Candice n'est qu'un objet et qu'elle est la plus débile dans l'histoire. Mais ceci dit, va pas croire que je défends cette conne. Au fond, elle mérite ce qui lui arrive. Si elle est heureuse dans son monde, grand bien lui fasse, ça prouve juste qu'elle ne mérite rien d'autre que d'être considérée comme une moins que rien, malgré tout le respect que j'ai pour les femmes. Mais j'imagine que cette équipe s'est formée parce qu'ils sont mignons, après tout c'est quand même l'équipe la plus mignonne du monde hein non ? Ca en a fait gagner des titres d'être mignon. Ca en a vraiment fait réussir plus d'un de sourire comme des imbéciles heureux devant tout le monde, en se tenant la main et en faisant des petits sauts ensemble. Mi hermano Hernandez and me, on veut casser des gueules. Parce que c'est comme ça qu'on se fait respecter, en transpirant dans le ring, en y faisant couler le sang des adversaires, pas en se faisant des bisous et en ayant plutôt la dégaine de passer sur Disney Channel qu'ailleurs. On veut perpétrer notre propre légende. On veut écrire une nouvelle page d'histoire et pas faire les beaux devant la caméra pour que le monde nous trouve mignons. On n'est pas des fiottes qui ne connaissons rien au business, ça fait de longues années qu'on y est et qu'on nous y a manqué de respect. L'idée d'affronter Candice et Joey me répugne, on prend ça comme un manque de respect à nouveau, une preuve de manque de considération et de sérieux de la part de la WPW mais puisqu'il faut commencer par là, très bien, nous le ferons.

Guerrero se relève et observe, avec dégoût, Jack au sol, la lèvre en sang suite aux coups reçus.

Chavo Guerrero. Quant à toi, tu donnes leurs soirées à toutes ces dames. Elles rentrent toutes chez elles. Et tu diras à Joey et Candice que j'suis passé dire bonjour. Peut-être qu'ils trouveront une solution à la sale gueule que je viens de te faire et qu'ils te rendront mignon toi aussi, après tout, c'est bien la priorité non ? Adios.

Sur ces mots, Chavo fait évacuer la pièce et s'en va comme un prince, laissant Jack au sol en train d'essayer de reprendre ses esprits pendant que le mexicain, lui, s'en va comme il est venu.



Chavo Guerrero. Si, homie ? Je rentre, faut que je t'explique un truc ou deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Latino.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Latino.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un ritmo latino - milo.
» SALSA, BOSSA NOVA ET MUSIQUE LATINO, DE RIO A CUBA ET BUENOS AIRES...
» real nan cho
» 01.01/30.C. New-York - Bientot la rentrée
» Haiti-Cuba-Brezil Vont Travailler Ensemble sur la Sante Publique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World Premier Wrestling :: ♠ Hors-gimmick ♠ :: The Museum-
Sauter vers: