Le renouveau des e-feds.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 WR1 - World's Cutest Tag Team vs Chavo Guerrero & Hernandez

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Morgan
Tenshinhan
avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 20
Localisation : Hollywood, California.

MessageSujet: WR1 - World's Cutest Tag Team vs Chavo Guerrero & Hernandez   Lun 27 Mar - 21:48

Je sais pas quoi dire, bonne chance Lucas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-p-w.forumactif.com
fenomeno.
Grande frite
avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 18/03/2017

MessageSujet: Re: WR1 - World's Cutest Tag Team vs Chavo Guerrero & Hernandez   Sam 1 Avr - 23:54

Une nuit froide, en Californie.




Chavo Guerrero. C'est bon Shawn, j'ai trouvé. Merci d'avoir pris les devants pour moi, je te rappelle après.

Chavo raccroche alors le téléphone et sors de sa voiture, en direction d'un strip club. Il s'y dirige calmement, vêtue de manière on ne peut plus normal et entre dans le club sans attendre. Il se dirige vers le bar et s'adresse au barman, semblant lui demander des informations. Suite à cela, Chavo ouvre une porte donnant sur un long couloir et fait la rencontre de quelques danseuses. Il s'arrête devant l'une d'elle et lui adresse la parole.

Chavo Guerrero. On m'a dit que je pouvais trouver Joey Ryan ici avec sa petite Candice. C'est quelle porte ?

Danseuse. Nan ils sont pas là ce soir. Ceci dit, si tu veux leur parler mon chou, tu peux rentrer là dedans. Y'a le meilleur pote de Joey, peut-être qu'il pourra t'aider.

Chavo la regarde, la dévisage un instant avant de se diriger vers la porte indiquée. Il y entre sans frapper et tombe effectivement sur un homme en compagnie de plusieurs strip teaseuses.



Chavo Guerrero. Eh le chauve. On m'a dit que tu connaissais Joey et que si j'avais un message à délivrer, je devais venir m'adresser à toi. Yo soy Chavo Guerrero.

???. Ouais, ouais plus tard mon pote. J'suis occupé là.

Chavo Guerrero. J'crois qu'on s'est mal compris toi et moi, amigo.

Chavo s'empare alors de sa chaise et le fait tomber. Une fois l'homme à terre, il voit le nom Jack sur un badge accroché à son haut. Le mexicain s'empare d'un marteau accroché à la poche arrière de son pantalon et s'abaisse sur l'homme au sol. Il pose une sorte de clou sur son front, forme de pression, et reprend la parole devant des danseuses désemparées.



Chavo Guerrero. J'ai fait le chemin jusqu'ici pour voir ton crétin d'ami et sa pute qui ne sont même pas là. Je dois m'adresser à un sbire et tu veux m'expliquer que t'as pas le temps pour me parler ? Tu t'es pris pour qui hijo de puta ?

Jack. Putain mais t'es malade ! Tu veux quoi ?!

Chavo Guerrero. Je veux déjà savoir pourquoi Joey et Candice passent des soirées entières ici. Ensuite, j'veux que tu baisses d'un ton avant que je te plante au sol.

Jack. Très bien, très bien, restons calmes. Euh... Je sais pas trop comment t'es au courant du fait qu'ils passent leurs soirées ici, mais si tu veux savoir pourquoi, Candice travaille ici. Joey aussi. Ils font un peu d'argent en plus grâce à cette boîte.

Chavo Guerrero. On s'en fout de savoir comment j'ai mes informations. L'important, c'est de savoir que Candice est une pute comme les autres. Elle se bat pour le droit des femmes, pour qu'elles soient reconnues comme des personnes fortes et non pas des petites faibles insignifiantes, mais elle vient quand même s'abaisser à trémousser son cul ici ou tout du moins, à aider une bande de salopes à le faire. Au fond, c'est ce qu'elle a toujours fait de toute manière. Non ? Elle ne veut pas se faire voir comme une petite pute et tout le bla bla, mais elle s'allie à un maque qui ne s'allie avec elle que pour son gros cul et sa paire de seins. Elle connait Joey, elle sait comment il est et pourtant, elle continue à traîner avec ce gros sale. Candice personnifie une pure connerie, transmettre un message qu'elle ne respecte pas elle même et qu'elle bafoue elle même. En restant avec sa fiotte à barbe, elle finira juste dans un film de cul en train de chevaucher un gros noir, elle ne sera pas vue comme ce qu'elle dit vouloir être. Elle le sait, Joey ne cache pas son personnage. Alors pourquoi rester avec lui, tu me diras, hein ? Parce que c'est une pute. Une grosse pute qui n'attend que ça, finir à quatre pattes sur xvideos. Elle se fout de la gueule du monde et nous, on est sensé se battre contre ça ? J'imagine qu'il faut un début à tout.

Chavo marque une pause et regarde autour de lui avant de reprendre devant un homme pris par la peur comme jamais dans sa vie qu'il secoue quelque peu.

Chavo Guerrero. Tu lui diras aussi que lorsqu'on veut pas être vu d'une certaine manière, on essaie de pas mettre ce point en avant. Si elle veut pas être juste vue comme une femme, qu'elle veut renier sa nature, je m'en fous. Chacun ses problèmes et c'est pas la première débile à avoir cette connerie en tête. Mais alors qu'elle arrête de nous rabacher les oreilles avec ça dès qu'elle ouvre sa gueule, dès la première fois même où on la voit à la WPW. "Eh je suis une femme, regardez, j'ai rien entre les jambes pour vous le prouver, mais ça veut pas dire que vous devez me voir comme telle, je suis plus que ça attention bla bla" alors on doit la voir comment cette blondasse ? On doit l'imaginer avec des grosses couilles, une voix grave, de la barbe et des cheveux courts ? Cette pétasse reste une femme avant tout et si elle l'assume pas, encore une fois, c'est pas mes affaires. Mais qu'elle commence pas à assumer son corps et son sexe quand Hernandez et moi on lui aura fait connaître sa première défaite à elle et son metteur en scène de film porno.



Chavo Guerrero. Tu veux quoi, toi ? T'approche pas de ce connard. D'ailleurs rhabille toi et rentre chez toi. Tu voulais de l'argent et t'es venue bosser ici ? Tiens, en voilà de l'argent maintenant casse toi d'ici.

Chavo sort quelques billets de sa poche et lui donne. La jeune femme se rhabille rapidement et part.

Jack. Hey, Chrissy ! Reviens, tu fous quoi bordel ?!

Le lutteur mexicain lui donne un gros coup de marteau sur la main. Un cri de douleur se fait entendre, mais personne dans le club n'entend rien, la musique allant beaucoup trop fort.

Chavo Guerrero. Je t'ai demandé quelque chose ? Quelqu'un ici t'a demandé quelque chose ? Non, alors tu fermes ta gueule si tu veux pas finir avec un gros trou en plein milieu du front. C'est quoi ce business ? Vous payez des femmes pour qu'elle perdent leurs dignités pour quelques dollars devant une bande de pervers inconnus qui finiront de toute manière bourré ? Sacré valeurs, sacré principes avec ton pote Joey. Chez moi, on respecte les femmes. On les utilise pas comme des objets, on a de la considération pour elles, on fait pas d'allusions à la con les concernant. Joey Ryan veut une carrière riche et dorée hein ? Alors pourquoi il s'allie à une femme si, comme il le dit, elles sont bonnes qu'à faire le ménage, la vaisselle et toutes ces conneries ménagères ? Ce bouffon se tire une balle dans le pied d'après lui-même et il parle d'une alliance qui a pour but de réussir. Ton pote est juste con Jack, mais crois moi, ne pas respecter les femmes est quelque chose qu'on n'apprécie pas chez les Guerrero. On m'a toujours appris à les respecter, à les valoriser et quand j'entends ce fils de pute parler, j'ai qu'une envie : briser ses os et l'envoyer faire un porno avec Magloire. Avec Hernandez, on est une famille. On compte l'un sur l'autre, on est allié, on se sert les coudes. Joey, lui, part déjà défaitiste en admettant les lacunes et faiblesses de sa potiche et en les exposant au monde entier. C'est ça un partenaire ? C'est ça un homme qui aime les femmes, quelqu'un qui les dénigre au plus haut point ? Quel gros pd.

Jack. Du coup, tu l'apprécies Candice hein ? T'as l'air d'être assez énervé qu'on lui manque de respect, si tu veux on peut t'arranger un petit coup avec tu sais entre nous...

Chavo le regarde, lâche son marteau et lui donne plusieurs coups de poings au visage.

Chavo Guerrero. Plus jamais t'essaies de me vendre une de tes putes à ton pote et toi. C'est juste une preuve de plus que Candice n'est qu'un objet et qu'elle est la plus débile dans l'histoire. Mais ceci dit, va pas croire que je défends cette conne. Au fond, elle mérite ce qui lui arrive. Si elle est heureuse dans son monde, grand bien lui fasse, ça prouve juste qu'elle ne mérite rien d'autre que d'être considérée comme une moins que rien, malgré tout le respect que j'ai pour les femmes. Mais j'imagine que cette équipe s'est formée parce qu'ils sont mignons, après tout c'est quand même l'équipe la plus mignonne du monde hein non ? Ca en a fait gagner des titres d'être mignon. Ca en a vraiment fait réussir plus d'un de sourire comme des imbéciles heureux devant tout le monde, en se tenant la main et en faisant des petits sauts ensemble. Mi hermano Hernandez and me, on veut casser des gueules. Parce que c'est comme ça qu'on se fait respecter, en transpirant dans le ring, en y faisant couler le sang des adversaires, pas en se faisant des bisous et en ayant plutôt la dégaine de passer sur Disney Channel qu'ailleurs. On veut perpétrer notre propre légende. On veut écrire une nouvelle page d'histoire et pas faire les beaux devant la caméra pour que le monde nous trouve mignons. On n'est pas des fiottes qui ne connaissons rien au business, ça fait de longues années qu'on y est et qu'on nous y a manqué de respect. L'idée d'affronter Candice et Joey me répugne, on prend ça comme un manque de respect à nouveau, une preuve de manque de considération et de sérieux de la part de la WPW mais puisqu'il faut commencer par là, très bien, nous le ferons.

Guerrero se relève et observe, avec dégoût, Jack au sol, la lèvre en sang suite aux coups reçus.

Chavo Guerrero. Quant à toi, tu donnes leurs soirées à toutes ces dames. Elles rentrent toutes chez elles. Et tu diras à Joey et Candice que j'suis passé dire bonjour. Peut-être qu'ils trouveront une solution à la sale gueule que je viens de te faire et qu'ils te rendront mignon toi aussi, après tout, c'est bien la priorité non ? Adios.

Sur ces mots, Chavo fait évacuer la pièce et s'en va comme un prince, laissant Jack au sol en train d'essayer de reprendre ses esprits pendant que le mexicain, lui, s'en va comme il est venu.



Chavo Guerrero. Si, homie ? Je rentre, faut que je t'explique un truc ou deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan
Tenshinhan
avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 20
Localisation : Hollywood, California.

MessageSujet: Re: WR1 - World's Cutest Tag Team vs Chavo Guerrero & Hernandez   Dim 2 Avr - 1:45

Nous sommes dans un café à El Paso, au Texas, en compagnie de Joey Ryan & Candice LeRae, The World's Cutest Tag Team ! Ils sont à une table, face à face et ont posé une caméra au bout de la table qui les filme. La jeune femme vient d'allumer la caméra.

CANDICE LERAE. C'est bon, ça filme Joey !



JOEY RYAN. Wow, doucement, est-ce qu'on voit bien ma belle gueule à la caméra ? Il ne faudrait tout de même pas qu'on ne puisse pas me voir !

CANDICE LERAE. Oui Joey, on voit ta belle gueule...

JOEY RYAN. Aaaah parfait ! Welcome, ladies and gentlemen to the Joey & Candice show !

CANDICE LERAE. Wow wow wow !

JOEY RYAN. Bah quoi ?

CANDICE LERAE. C'est le Candice & Joey Show, depuis déjà des années ! Et puis c'est très impoli de se citer en premier !

JOEY RYAN. Aaaah, toujours aussi égocentrique, les femmes...

La belle Canadienne veut répondre, mais un serveur arrive. Ni une ni deux, Joey Ryan affiche un grand sourire et fait signe à Candice LeRae de ne rien dire, Magnum 2.0 semble avoir la situation en main.

JOEY RYAN. HOLA SENOR ! Ye sui senor Joey Ryan y voici senorita Candice LeRae !

Le serveur semble un peu blasé et soupire avant de répondre avec un accent Américain Texan tout à fait classique.

SERVEUR. Qu'est-ce que ce sera pour vous ?

JOEY RYAN. SI SI ! Oun Pina Colada pour moi ! 

LeRae semble très gênée par les agissements de Joey Ryan.

CANDICE LERAE. Un Bloody Mary pour moi.

JOEY RYAN. Oun Sangrienta Maria donc !

SERVEUR. Bien, je vous amène ça...

JOEY RYAN. GRACIAS SENOR !

Le serveur s'en va en soupirant, Joey Ryan est tout content tandis que Candice LeRae est rouge tellement elle est gênée. Elle chuchote alors à Ryan.

CANDICE LERAE. Mais qu'est-ce qui te prend ?!

JOEY RYAN. Je viens de gagner sa confiance ! On est à El Paso pour récolter des informations et crois-moi qu'on saura en récupérer si on arrive à se fondre dans la masse ! Ce que j'ai fait m'a permit de gagner sa confiance, c'est du mimétisme comportemental, c'est pour qu'il nous considère comme un des siens !

CANDICE LERAE. Mais enfin Joey, c'est juste un Américain comme un autre !

Le serveur revient avec le Pina Colada et le Bloody Mary commandés par la World's Cutest Tag Team.

CANDICE LERAE. Merci.

JOEY RYAN. Gracias ! Escoussez moi senor, pourrions nous hablar avec vous ?

SERVEUR. Deux secondes, je vais faire payer les autres clients et je reviens. Mais vous pouvez arrêter de prendre cet accent grotesque vous savez...

Le serveur s'en va faire payer les autres clients qui sont les derniers dans le bar en dehors de Ryan et LeRae. The Human Yogurt Gun arbore un grand sourire !

JOEY RYAN. Tu vois Candice, je te l'avais dit ! En faisant cela, il nous permet de rentrer dans sa zone de confort, il s'ouvre à nous, on l'a dans la poche et il va parler !

CANDICE LERAE. Où est-ce que tu as appris ça ?

JOEY RYAN. Un ami l'a partagé sur Facebook.

CANDICE LERAE. Ca explique bien des choses...

JOEY RYAN. Mais quoi encore ? C'est bien toi qui m'a dit qu'il fallait que je me cultive un peu plus !

CANDICE LERAE. C'est vrai, je l'admets et quoi de mieux que Facebook pour s'instruire ?

Ryan et LeRae s'apprêtent à continuer à se chamailler mais le serveur revient, le bar est vide, il n'y a que nos trois protagonistes. Le serveur s'installe et prend la parole.



SERVEUR. Bon, alors comment je peux vous aider ?

JOEY RYAN. Eh bien, nous aurions besoin de quelques ren... Enfin, d'abord, j'ai du mal à parler aux gens si je ne connais pas leur nom, d'ailleurs si tu n'en as pas, on ne sait jamais, je peux t'appeler Pepito ?

SERVEUR. Moi c'est John.

JOEY RYAN. Très bien Juan.

CANDICE LERAE. Bon, je vais faire simple, Chavo Guerrero et Hernandez, est-ce que ça vous dit quelque chose ?

JOHN. Si ça me dit quelque chose ? Un peu oui, le nom Guerrero est sans aucun doute au même niveau que celui de Dieu ici ! Enfin, c'est plus Gory et Eddie qui sont vénérés, mais Chavo est tout de même connu ici. De même pour Hernandez, Chavo l'a souvent ramené ici. Mais pourquoi vous me demandez ça ?

CANDICE LERAE. Il s'avère que nous travaillons avec eux et que nous aimerions savoir à quel point ils sont estimés ici.

JOEY RYAN. Oui, savoir si vous les mettez plutôt au niveau de Jennifer Lopez ou du Bumblebee Man.

JOHN. Comme je vous l'ai dit, Hernandez n'est qu'un ami de Chavo et ce dernier n'est que le neveu de Eddie et le petit fils de Gory qui eux étaient de sacrées légendes.

JOEY RYAN. Donc ce que tu essaie de nous dire Juan c'est que Chavo est clairement en dessous de Gory et Eddie, pas vrai ? Qu'il est à eux ce que les fajitas sont aux burritos ?

JOHN. Plus ou moins, enfin, je ne veux pas être irrespectueux envers Chavo, il a quand même eu une sacrée carrière.

CANDICE LERAE. C'est plus ou moins discutable. Chavo Guerrero n'a jamais eu la carrière de son grand père qui est aujourd'hui un monument du business, inventeur du camel clutch d'ailleurs ou la carrière de son oncle qui est encore aujourd'hui dans le coeur de tous les fans et qui a sans doute inspiré toute une génération !

JOHN. Il faut reconnaître que c'est vrai.

CANDICE LERAE. C'est drôle, Eddie Guerrero fait justement parti des lutteurs que j'admirais, je dois même avouer que j'ai pleuré sa mort. Il faisait rêver tout le monde, les petits comme les grands, les hommes comme les femmes. Durant tout ce temps, Chavo était toujours plus ou moins à ses côtés et pourtant, il ne m'a jamais rien inspiré, il était toujours cet homme de l'ombre, complètement éclipsé par Eddie ! La plus grosse preuve du manque de réussite de Chavo est qu'aujourd'hui encore, on ne peut pas parler de ce dernier sans évoquer Eddie qui est pourtant décédée il y a onze ans déjà !

JOEY RYAN. Et puis, il paraît que les Mexicains ont une petite bite.

LeRae fait les gros yeux et se retourne vers Ryan, John fait de même, les deux sont choqués.

JOEY RYAN. Bah c'est vrai, ils sont généralement pas très grands, donc j'imagine que le reste suit.

CANDICE LERAE. Je ne sais plus où on en était.

JOEY RYAN. On disait que les Mexicains étaient petits.



JOHN. Vous parliez d'Eddie et Chavo.

CANDICE LERAE. Ah oui c'est vrai ! Chavo a pourtant tenté de marcher sur les traces de son oncle en reprenant le flambeau du lie, cheat & steal, sans succès une nouvelle fois. Chavo a tout tenté, il a vraiment tenté de devenir un Eddie bis, mais ça n'a pas fonctionné. Il s'est ensuite battu avec Rey Mysterio, comme Eddie avait pu le faire, les gens n'ont toujours pas embarqué. Il s'en est ensuite prit à Chris Benoit et ça n'a encore pas fonctionné. Chavo n'intéressait tout simplement pas les gens. On a tenté de l'associer à la veuve d'Eddie, Vickie mais là encore, les gens ne voulaient pas de Chavo, car ce dernier n'est tout simplement pas intéressant ! Le charisme d'Eddie ? Il ne l'a pas et ne l'aura jamais ! Son succès ? De même, Eddie Guerrero est décédé à trente huit ans, Chavo en a aujourd'hui quarante six. En huit ans de plus, il n'a pas réussi à ne serait-ce que s'approcher de ce qu'a pu faire son oncle ! Chavo Guerrero a toujours été et sera toujours le Jannetty des Guerreros et il ne sera jamais Eddie !

JOHN. Chavo ne cherche pas à être Eddie, tout comme ce dernier ne cherchait pas à être Gory, il tente de créer sa propre légende, ni plus ni moins et c'est tout à son honneur ! Il ne fait que tenter d'au passage, honorer le nom de sa famille !

JOEY RYAN. Mais c'est lui qui disait "it's only right if it's white !". C'est lui qui un jour s'est justement rendu compte qu'il n'était que le chili sans carne et qui a donc rejeté son héritage et même son nom pour devenir Kerwin White. Chavito a voulu devenir l'homme blanc classique, sauf qu'une nouvelle fois, ça n'a pas marché. Joey Ryan aurait été un meilleur modèle, 50% moustache, 50% barbe, 100% virilité ! Enfin, je ne vais pas en vouloir à Chavito d'avoir un jour voulu devenir comme moi, qui n'aurait pas voulu un jour faire parti de la même catégorie que moi ?

CANDICE LERAE. Joey marque un point, Chavo a un temps complètement renié son héritage et c'est quand il s'est retrouvé complètement tout seul, sans même le nom Guerrero qu'il était au plus bas ! Ca n'a d'ailleurs pas duré bien longtemps ! J'aimerais croire que Chavo est redevenu Chavo car il voulait honneur à son oncle décédé, mais je pense qu'il y avait aussi une partie de lui qui savait qu'elle avait quelque chose à gagner. Le Guerrero numéro un s'en était allé, le numéro deux pouvait donc au moins tenter de le remplacer, oui, s'il avait eu les épaules... Chavo a encore et toujours échoué ! Il a joué le joueur de Golf, le manager de Vickie Guerrero, l'adversaire d'Hornswoggle et même l'aigle Pro Américain de Jack Swagger ! Eddie aurait-il fait ça ?! Non, car il avait du coeur, il avait du courage et surtout, il n'aurait jamais laissé son nom être sali de la sorte !!

JOEY RYAN. Eddie non, mais Hector lui, il l'aurait fait sans souci. Hi Mister Gobbledy Gooker ! Chavo et Hector, une belle bande de poules mouillées ! Haha, poules mouillées, parce qu'ils se déguisent en oiseaux !

Petit bide, mais Ryan reste imperturbable, sa blague le fait vraiment rire.

CANDICE LERAE. Mais Joey a quand même dit la vérité, Chavo a plus de points communs avec Hector qu'avec Eddie, même si on ne parle pas des plumes !



JOHN. Je suis forcé d'admettre que c'est vrai, Chavo n'a pas toujours fait honneur à son nom. Mais il devait faire manger sa famille, il faut comprendre ça, il y a parfois des priorités.

CANDICE LERAE. On a toujours le choix, Chavo aurait pu partir, aller à la AAA, là où Eddie avait eu du succès, il aurait pu revenir au pays et tenter de devenir l'homme fort... Mais il ne l'a pas fait ! Il a troqué sa fierté contre un chèque ! Je le redis, mais Eddie aurait-il fait ça ? Non ! Quand Eddie n'était pas satisfait, il le faisait savoir, lui et le reste des Radicalz ont bien quitté la WCW quand ils en ont eu assez de ne pas avoir la chance qu'ils méritaient ! Eddie était courageux, Chavo ne l'est pas.

JOEY RYAN. Ca c'est clair qu'Eddie avait du courage, il a quand même engrossé Vickie Guerrero ! Et puis, c'est vrai que l'ami Chavito n'a pas de courage. On peut me reprocher un tas de choses, mais j'ai toujours montré de la passion, j'aime ce business et j'ai toujours fait ce qui me semblait juste, hey, je me suis carrément fermé les portes de la WWE parce que j'ai osé montrer au monde ma puissance pénienne digne d'Hercules lui même ! Et Candice, c'est pareil, tu as toujours fait ce qui te semblait juste, quitte à finir en sang, quitte à sortir de ta zone de confort, tu as toujours tout donné pour ce business, car tu l'aimes véritablement ! Mais Chavito n'entre pas dans cette catégorie, il ne prend pas de risques, il reste dans sa zone de confort, il est ce genre de couilles molles qui prennent un cheeseburger de fiotte quand ils vont au Kebab !

JOHN. Je ne supporte pas les gens comme ça.

CANDICE LERAE. De même.

Si toi aussi tu prends un cheeseburger quand tu vas au grec, tu peux quitter ce topic. Bref, la discussion continue.

JOHN. C'est malheureux, mais oui, on aime Chavito parce qu'il est le neveu d'Eddie, le petit fils de Gory, pas parce qu'il a brillé. Mais toujours est-il qu'il a quand même fini par quitter la WWE qui se moquait de lui et de son nom !

CANDICE LERAE. Mais c'était bien trop tard ! Le mal était déjà fait, Chavo était maintenant inscrit dans les livres d'histoires comme l'homme qui avait perdu contre Horsnwoggle et rien ne pouvait changer ça ! Il est allé à la TNA, une sous fédération réputée pour donner sa chance à n'importe qui. Pendant que lui faisait le pitre à la WWE ou allait lutteur sur un sous ring, Joey et moi, nous luttions, chacun de notre côté, dans le but d'être toujours plus talentueux. Nous n'avons jamais posé le pied à la WWE, c'est vrai, mais jamais nous ne sommes monté sur un ring en faisant quelque chose qui nous a humilié et qui nous fait encore aujourd'hui passer pour des idiots ! Tout ce que nous faisons de stupide, nous l'avons choisi, voilà la différence !

JOEY RYAN. D'ailleurs, dimanche, on pourrait arriver déguisés en tacos avec des sombreros, histoire de faire un peu de mind game, d'entrer dans la tête de nos adversaires avant le match !

CANDICE LERAE. Ca par contre, tu vois, je ne suis pas sure de pouvoir l'assumer...

JOHN. Chavo reste quand même quelqu'un que nous apprécions, il n'a jamais eu le même succès que les siens, mais tout de même, nous acceptons qu'il soit moins bons qu'eux.

JOEY RYAN. T'accepte même Kerwin White, Juan ?



JOHN. N'enfoncez pas le couteau dans la plaie...

JOEY RYAN. Hey au fait, Candice, Chavito fait pas équipe avec quelqu'un ?

CANDICE LERAE. Eh bien si, j'ai dit son nom tout à l'heure d'ailleurs.

JOHN. Hernandez, Shawn Hernandez.

JOEY RYAN. Aussi réaliste qu'un mec qui s'appellerait Yoshiro Smith bordel.

CANDICE LERAE. Il n'est pas vraiment très intéressant...

JOEY RYAN. C'est vrai...

JOHN. Et donc ?

JOEY RYAN. Et donc je cherche un truc à dire. Tu trouves Candice ?



CANDICE LERAE. Heuu...

JOEY RYAN. HE'S BALD !

Petit silence.

JOEY RYAN. Il a une petite bite ?

CANDICE LERAE. Joey quand même !

JOEY RYAN. C'est peut-être vrai !

CANDICE LERAE. Ah oui, vous saviez qu'il avait fait un coup vicieux à la TNA ? Il était censé ne pas avoir le droit d'apparaître chez eux car il avait un contrat à la Lucha Underground, sauf qu'il ne les a pas informé, la TNA a donc été obligé de supprimer une grosse partie des enregistrements où il était et d'inventer un prétexte bidon. Il a perdu son travail et a fait perdre leur travail à d'autres gars.

JOEY RYAN. Et puis il est quand même vachement chauve.

CANDICE LERAE. Je ne respecte pas les mecs comme ça, il n'est pas réglo et ne l'a jamais été, encore un rapace en quête d'argent et de succès, on le sentait bien quand il s'est associé à Homicide qui était quand même un sacré plus gros nom que lui. Hernandez aurait pu devenir une star mais son attitude exécrable fait qu'il n'a jamais pu percer et devenir quelqu'un, il est et restera toujours un des grands "what if" de l'histoire de la TNA. Mais même là, ce n'est pas exceptionnel, car il y a eu beaucoup de mecs dans cette position là, il n'est même pas unique. En fait, il est purement et simplement ennuyeux et quelconque ! A Wrestling REBIRTH nous allons affronter cette équipe de vieux lutteurs, dont les meilleures années qui n'étaient déjà pas bien glorieuses sont passées depuis belle lurette...

JOEY RYAN. Belle levrette.

LeRae regarde Joey et soupire avant de sourire.

CANDICE LERAE. Nous allons les vaincre te montrer qu'ils profitent de la notoriété des autres depuis bien trop longtemps. Nous allons leur donner une leçon et nous allons nous hisser au sommet de la WPW ! See ya' later guys !

JOEY RYAN. HASTA LA VISTA !

La World's Cutest Tag Team fait coucou à la caméra.

JOEY RYAN. Toi aussi fais coucou à la caméra Juan.

JOHN. Heu, au revoir...

John le serveur fait aussi coucou à la caméra et c'est là dessus que la vidéo s'arrête, allez, à dimanche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-p-w.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: WR1 - World's Cutest Tag Team vs Chavo Guerrero & Hernandez   

Revenir en haut Aller en bas
 
WR1 - World's Cutest Tag Team vs Chavo Guerrero & Hernandez
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CNN: Food prices rising across the world
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» Team Aura (pv : Red Wolf )
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World Premier Wrestling :: ♠ WPWorld ♠ :: WPW's FIGHTS !-
Sauter vers: